LE MANITOBA

measure les progrès

Une communication transparente sur les progrès du gouvernement

Temps d’attente pour 90 % des patients avant de voir un médecin aux urgences ou dans un centre d’urgence mineure du Manitoba

4,2 heures

Cible : Atteindre ou dépasser la moyenne nationale (selon l’Institut canadien d’information sur la santé) pour le délai maximal pendant lequel neuf patients sur dix attendent pour voir un médecin aux urgences ou dans un centre d’urgence mineure au Manitoba. La moyenne nationale était de 3,2 heures au 1er avril 2019.

Situation actuelle


• Cette mesure a commencé à se stabiliser à 4,2 heures et pourrait être due aux changements survenus dans l’utilisation que le public fait du système de santé en raison de la COVID-19. La valeur pour octobre 2020 est inférieure au résultat de 2019, qui était de 4,8 heures pour le même mois.

Comment nous mesurons notre rendement

  • La mesure porte sur tous les établissements qui recueillent les données du Système d’information du service d’urgence* et englobe toutes les visites imprévues aux services d’urgence ou aux centres d’urgence mineure pour lesquelles il existe une date et une heure valides et connues pour l’enregistrement ou le triage et une date et une heure valides et connues pour l’évaluation initiale du médecin.
  • Le rendement est présenté sous forme de moyenne mobile sur 12 mois pour tenir compte des fluctuations normales de la demande saisonnière d’un mois à l’autre.
  • Les heures sont l’unité de mesure utilisée.
  • La source des données est le Système d’information du service d’urgence (EDIS).
  • L’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) rend compte de l’indicateur « Temps d’attente à l’urgence jusqu’à l’évaluation initiale du médecin ». Il s’agit de la même mesure qui utilise les mêmes critères et qui est basée également sur 90 % des patients.
  • * Tous les SU et établissements de soins d’urgence de Winnipeg (à l’exclusion du CUM d’ActionCancer Manitoba); Brandon et Dauphin (Santé Prairie Mountain); Portage la Prairie, Bethesda** et Boundary Trails (Southern Health-Santé Sud); Thompson, Flin Flon et The Pas (Office régional de la santé du Nord); Selkirk (Office régional de la santé d’Entre-les-Lacs et de l’Est).

    Nos progrès au fil du temps

    Voir le graphique ci-dessus.

    Pourquoi cette question est-elle importante?

    • Le gouvernement a concentré ses efforts sur la réduction du temps d’attente dans les salles d’urgence et sur les autres procédures et traitements prioritaires pour lesquels se Manitoba se classe en dessous de la moyenne canadienne.
    • Cette mesure a été définie comme un indicateur principal de l’accès du public au système de santé du Manitoba. Le rendement des services d’urgence en matière de temps d’attente peut être considéré comme le « canari dans la mine », en ce sens que si un ou plusieurs secteurs du système de santé (promotion de la santé et santé publique, soins primaires, soins hospitaliers, soins de longue durée, etc.) ne répondent pas suffisamment aux besoins du public, il est prévu que cela correspondra à une augmentation des services d’urgence et du temps d’attente.
    • Le temps d’attente des patients des SU et des CUM pour voir un fournisseur de soins est un indicateur clé de l’accès en temps utile aux services de santé essentiels qui permettent de fournir des soins appropriés aux patients et qui favorisent des résultats positifs en matière de santé. Même s’il ne s’agit pas d’une mesure complète du temps passé dans un SU ou un CUM, le temps d’attente de 90 % des patients AEIM représente le temps d’attente maximal de la majorité des patients pour commencer à recevoir un traitement, c’est-à-dire le temps pendant lequel ils sont les plus susceptibles de ressentir de la douleur et de l’inconfort et même de quitter le SU ou le CUM sans avoir reçu de soins médicaux.

    Prochaines étapes

    • Il a été établi que cette mesure devra être prioritaire pendant deux ans (du 1er avril 2019 au 31 mars 2021) pour permettre au système de santé d’atteindre ou de dépasser le taux national de 90 % (3,2 heures à partir du 1er avril 2019).
    • De nombreux aspects de la transformation actuelle du système de santé contribuent à améliorer l’accès, le temps d’attente et d’autres facteurs qui contribuent à améliorer le rendement des SU et des CUM par rapport au temps d’attente. Des améliorations seront apportées à cette mesure en fonction des progrès réalisés par rapport au programme de transformation.
    • Les hauts dirigeants des offices régionaux de la santé, de Soins communs, d’ActionCancer Manitoba, de la Fondation manitobaine de lutte contre les dépendances et de Santé, Aînés et Vie active Manitoba se réunissent tous les mois pour évaluer les progrès et mettre en place des stratégies visant à atteindre l’objectif fixé au plus tard le 31 mars 2021.

    Autres liens utiles

    • Transformation du système de santé au Manitoba – consultez ce site Web pour les liens se rapportant au programme de transformation, aux soins dans votre collectivité, aux mises à jour, aux ressources et aux questions fréquemment posées.
    • Institut canadien d’information sur la santé – lien aux données détaillées de l’indicateur « Temps d’attente à l’urgence jusqu’à l’évaluation initiale du médecin (90 % ont attendu moins d’heures) » pour l’Office régional de la santé de Winnipeg.

Welcome to Manitoba Measuring Progress!

Learn more about how your government is tracking against its priorities.

Don’t show this again